25 avril 2021 Par Simon Non

Voyage à Madagascar : les formalités à savoir

Située au large de la côte orientale de l’Afrique, l’île de Madagascar, presque de la taille de la France, compte plus de 26 millions d’habitants. En moyenne, cette destination accueille à peu près 300 000 touristes par an. Voici l’essentiel à savoir sur les formalités d’entrée ainsi que la situation de la Grande Île vis-à-vis des séjours en cette période de pandémie.

 Les formalités d’entrée

Un visa est nécessaire pour entrer sur le territoire de Madagascar. Vous pouvez obtenir un visa au Consulat de Madagascar dans votre pays, ou plus facilement, à votre arrivée à l’aéroport international de Madagascar.

Veuillez vérifier si votre passeport est toujours valide, c’est-à-dire au moins 6 mois avant la date d’expiration. Vous pouvez facilement obtenir un visa à l’aéroport d’Antananarivo avec un passeport en cours de validité (6 mois après la date du voyage) et un billet d’avion. Veuillez noter que pour obtenir un visa à l’aéroport, vous n’avez pas besoin d’apporter de photos.

Les frais sont les suivants :

  • Pour un séjour jusqu’à 30 jours : 35 € ou 160 000 Ar.
  • Pour un séjour de 31 à 60 jours : 40 € ou 183 000 Ar.

Avez-vous toujours rêvé de contempler l’ahurissante beauté naturelle de Madagascar ? Dans ce cas, n’hésitez pas à demander des conseils de circuits à des professionnels du voyage à la carte comme Madagascar Marco Vasco.

Le visa électronique (E-visa) à Madagascar

En 2019, le visa électronique a été introduit, vous pouvez maintenant demander un visa valide jusqu’à 60 jours de séjour sur le site www.evisamada.gov.mg. Le paiement pouvant se faire via Visa ou MasterCard, les frais resteront les mêmes que ci-dessus.

Après avoir demandé le visa en ligne, vous obtiendrez une autorisation d’atterrissage au format PDF. Une fois que celle-ci sera transmise au bureau des visas, vous pourrez l’échanger contre le visa, et on le mettra ensuite dans votre passeport.

Si vous avez demandé un visa de 30 jours uniquement et que vous souhaitez prolonger votre séjour jusqu’à 90 jours au total, vous pouvez le faire avec le visa électronique. Une partie de la police sera équipée de smartphones spéciaux, avec lesquels elle pourra contrôler votre E-visa (via le code QR).

Les réflexes à avoir une fois que vous êtes arrivé sur place

Après l’arrivée et le contrôle de santé et les formalités de visa, vous pouvez récupérer vos bagages sur le tapis à bagages. Une fois que vous avez récupéré vos bagages et êtes sorti dans la zone publique, votre chauffeur ou guide vous attendra soit à l’intérieur du bâtiment, soit juste à l’extérieur. Il est recommandé de se rendre à un bureau de change, et peut-être d’acheter une carte SIM locale.

Les détails de la situation sanitaire (COVID-19) à Madagascar

Madagascar a renouvelé l’état d’urgence sanitaire à compter du 1er mai 2021.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 a augmenté. Les régions d’Analamanga, Atsinana, SAVA, Anosy, Vakinankaratra, Matsiatra et Amboby sont fermées. Les vols intérieurs sont suspendus. Les vols internationaux, préalablement autorisés à destination et en provenance de Nosy Be, sont suspendus.

À Analamanga, il y a actuellement un confinement total chaque week-end. Les travaux et les transports en commun (à l’exception des taxis) sont suspendus et seuls les services essentiels comme les épiceries peuvent rester ouverts.

L’entrée à Madagascar est donc interdite pour le moment. Les rassemblements de plus de 50 personnes restent interdits. Le port du masque et la distanciation physique en public sont obligatoires. Les écoles sont fermées. Les églises, mosquées, bars et boîtes de nuit restent fermés. Les restaurants peuvent fonctionner à la moitié de leur capacité.

Lors de l’éventuelle ouverture des frontières internationales

Madagascar a suspendu presque tous les vols internationaux de routine jusqu’à nouvel ordre. Les navires de croisière ne sont actuellement pas autorisés à accoster dans les ports de Madagascar.

Pour entrer à Madagascar, vous devrez fournir la preuve d’un test de coronavirus négatif effectué dans les 72 heures suivant le voyage. Vous devriez donc prendre des dispositions précises pour passer un test privé.

Vous devrez également passer un test à l’aéroport international d’Ivato et vous auto-isoler à vos frais jusqu’à ce que le résultat du test soit reçu (généralement 4 à 5 jours). Si le test est positif, vous devrez peut-être vous rendre dans un établissement mandaté par l’État pour un traitement