4 mai 2020 Par Simon Non

Comment réduire le risque de trouble musculo-squelettique ?

Dans la plupart des professions, quel que soit le secteur en question, il y a des facteurs de risque pouvant causer des blessures et des troubles musculo-squelettiques. C’est l’une des causes les plus courants qui provoquent de la douleur et de l’inconfort chez les employés dans divers secteurs. L’étude des facteurs de risque et des mécanismes des troubles musculo-squelettiques permet, de bénéficier d’un traitement médical conforme aux différentes situations, mais la prévention des risques est encore plus efficace.

Conseils pour prévenir les troubles musculo-squelettiques

Considérant la prévention comme une tâche médicale prioritaire, nous passerons du traitement des symptômes, des blessures et de leurs conséquences à la prévention des blessures et à la tentative de modifier les facteurs de risque pour éviter de provoquer la blessure. Les postures prolongées, le surmenage, la manipulation des charges, les mouvements répétitifs, etc. sont directement liés aux risques de développer des troubles musculo-squelettiques : tendinite, épicondylite, syndrome du canal carpien, syndrome de tension cervicale et lombalgie, etc.

La plupart de ces problèmes de santé affectent le dos, le cou, les épaules et les membres supérieurs, bien que les membres inférieurs puissent également être affectés moins fréquemment. Il faut comprendre l’anatomie fonctionnelle du système musculo-squelettique, la physiopathologie des lésions des différents tissus qui le constituent, les mécanismes des blessures et comment les tissus musculo-squelettiques réagissent à l’impact et à la surutilisation. L’interaction complexe des facteurs de risque impliqués est à l’origine des blessures.

Concepts généraux de prévention des blessures

Les employeurs sont responsables de fournir un lieu de travail sûr à leurs salariés. Sur le lieu de travail, le nombre et la gravité des troubles musculo-squelettiques, ainsi que les coûts associés, peuvent être considérablement réduits en appliquant des principes ergonomiques. L’intervention d’un Coach sportif en entreprise pour mettre en œuvre d’un programme d’ergonomie s’est avérée efficace pour réduire le risque de développer des troubles musculo-squelettiques.

Les éléments importants d’un programme ergonomique :

Fournir un soutien à la gestion : un engagement de la direction est essentiel au succès global d’un programme d’ergonomie. La direction devrait définir des buts et des objectifs clairs pour le Coach sportif en entreprise, en discuter avec les employés, attribuer des responsabilités et communiquer clairement avec le personnel.

Identifier les problèmes : une étape importante du programme d’ergonomie consiste à identifier et à évaluer les problèmes ergonomiques sur le lieu de travail avant qu’ils ne conduisent à des troubles musculo-squelettique.

Offrir une Coaching sportif en entreprise : c’est un élément important du programme d’ergonomie. Un Coach sportif en entreprise garantit que les travailleurs sont conscients de l’ergonomie et de ses avantages, indiquent les préoccupations liées au lieu de travail et comprennent l’importance de signaler les premiers symptômes.

Mobiliser les employés : une approche ergonomique participative, où les salariés sont directement impliqués dans les évaluations du lieu de travail, le développement et la mise en œuvre de solutions est l’essence d’un programme d’ergonomie réussi.

Évaluer les progrès : des évaluations et des mesures de suivi et de correction ou d’amélioration établies devraient être en place pour évaluer périodiquement l’efficacité du programme d’ergonomie et pour assurer son succès et son amélioration continue à long terme.