7 juin 2021 Par Simon Non

La sophrologie est-elle vraiment efficace ?

La médecine douce est une bonne alternative pour soulager les maux du quotidien. Elle séduit de plus en plus de personnes en France et elle se décline en différentes approches thérapeutiques.

En prenant l’exemple de la sophrologie, il s’agit d’une discipline basée sur des méthodes de respiration, de relaxation, de mouvements dynamiques, de visualisations positives et de stimulation des points d’acupuncture et elle vise à priori le bien-être et l’installation d’une meilleure connaissance de soi. Il convient de noter que la sophrologie peut être pratiquée par tout le monde, sans exception, mais l’ultime question qui se pose est : est-elle vraiment efficace ?

Des soins assuré par un professionnel et basés sur de bonnes techniques

Le sophrologue est un psychothérapeute et non un médecin. Ainsi, il n’a pas de diplôme en médecine, il n’ausculte pas ses patients, il ne prescrit pas de médicaments et il ne fait pas d’opérations chirurgicales. Il ne fait que soutenir psychologiquement ou mentalement ses patients pour permettre à ces derniers de devenir l’acteur de leur vie, de leur bien-être et de leur hygiène de vie.

Le plus souvent, la sophrologie est renforcée par la naturopathie car ce sont deux approches complémentaires. D’un côté, la sophrologie tente de maîtriser l’équilibre corps/esprit en déployant ses propres procédés vivantiels. Et d’un autre côté, la naturopathie essaie d’aider l’organisme à relancer ses capacités d’auto-guérison ainsi que sa force vitale à partir de certaines mesures d’hygiène de vie comme l’alimentation, les activités physiques, les massages, …

Des témoignages positifs, des exercices faciles à faire et des objectifs motivants

Beaucoup de personnes ont déjà témoigné que 2 à 4 séances de sophrologie suffisent pour apprendre à gérer le stress de façon autonome. Et on peut juger cela positivement car si les techniques appliquées ne sont pas efficaces, plus personne ne fera la queue dans les salles d’attentes des cabinets des sophrologues.

Mis à part cela, il y a lieu de préciser que les exercices de sophrologie sont très faciles à appliquer. Ils ne sont pas épuisants et ils réconcilient âme et corps. Enfin, il faut souligner que la sophrologie n’est pas seulement utilisée dans un but curatif. Elle constitue aussi une meilleure alternative pour favoriser le développement personnel des sophronisants, pour assurer leur épanouissement et pour les apprendre à tirer des leçons de leurs erreurs.