30 septembre 2020 Par Simon Non

Osez le lombricompostage, le compostage d’appartement

Vous souhaitez produire un fertilisant en valorisant vos déchets alimentaires ? Mais vous croyez que ce n’est pas possible, car vous habitez en appartement ? Détrompez-vous ! Le lombricompostage (aussi appelé vermicompostage) est la solution qu’il vous faut.

Qu’est-ce que le lombricompostage ?

Le lombricompostage est une technique de compostage alternative à celle qui se pratique habituellement dans les jardins. Elle consiste à utiliser des vers de surface pour décomposer des déchets organiques en un humus très fertile.

Le processus s’enclenche grâce au travail des vers épigés (ou vers rouges), qu’il ne faut pas confondre avec les lombrics que nous connaissons mieux. Ce sont des grands gourmands, ingérant l’équivalent de leur propre poids quotidiennement. Infatigables travailleurs, ils ne dorment jamais.

Le vermicompostage se réalise le plus souvent à l’intérieur du logement, ce qui le rend très adapté aux citadins vivant en appartement ou maison de ville. Il se pratique dans un contenant spécifique, appelé lombricomposteur, que l’on peut soit acheter, soit fabriquer soi-même.

Pourquoi lombricomposter ?

En pratiquant le lombricompostage, vous réduisez vos déchets à introduire dans le système de collecte et de traitement des ordures ménagères de votre collectivité. Ainsi, vous agissez concrètement sur l’impact environnemental et le poids financier des transports et de l’incinération des déchets. Cette technique peut contribuer à diminuer jusqu’à 50 % le volume de vos déchets.

De plus, vous produisez un fertilisant d’excellente qualité bien plus riche que le compost classique. Vos plantes vont l’adorer ! Vous disposerez toute l’année de cet amendement qui améliorera la croissance de vos plantes d’appartement, jardinières, potager, fleurs… Pour couronner le tout, ce riche humus issu de vos déchets est gratuit.

Lombricomposter présente peu de contraintes. Il ne dégage pas d’odeur, ni aucune gêne dans votre habitation. Il faut juste surveiller vos vers et le bon fonctionnement du matériel. L’équipement occupe peu de place, l’équivalent d’une chaise. Les vers se débrouillent tous seuls. Vous n’avez pas besoin de remuer ou arroser, contrairement au compostage traditionnel. Vous pouvez même laisser vos épigés sans problème le temps de vos vacances.