13 février 2020 Par Simon Non

Protéger un stock d’œuvres d’art

Outre les besoins initiaux en matière de gestion des prix et de l’emplacement des œuvres d’art, d’autres avantages supplémentaires découlent d’une organisation efficace des œuvres d’art et de gestion des stocks d’art. En mettant à jour régulièrement une base de données d’inventaire d’œuvres d’art, une gallérie ou une maison peut garder un suivi exact avec des chiffres simples sur les différences de prix des œuvres d’art chaque année, rappeler quelles expositions ont présenté quelles œuvres d’art et lier l’inventaire d’œuvres pour simplifier la gestion.

Œuvres d’art entre stockage et transport !

Il existe plusieurs critères qu’une gestion des stocks d’œuvres d’art exige pour être efficace et attendre les objectifs. Le plus important qu’il convient de souligner est le titre d’une œuvre d’art, un numéro permettant de distinguer l’œuvre d’art des autres dans une série ou un ensemble d’œuvres, la taille, le support, l’année de création, la valeur et l’historique de l’exposition éventuellement.

Une fois que vous avez commencé à gérer vos œuvres d’art de manière professionnelle, vous devriez pouvoir enregistrer l’emplacement et le stockage de vos œuvres séparément. L’emplacement spécifie l’endroit où chaque article est conservé à un moment donné, comme l’espace de stockage, une galerie d’art, une exposition ou un musée. En revanche, l’espace de stockage spécifie où les œuvres sont généralement entreposées (par exemple un espace de stockage externe). Si une pièce est prêtée à un musée, vous devez déterminer où elle sera placée à la fin de la période de prêt.

L’espace de stockage peut spécifier précisément où se trouve l’œuvre. Si vous enregistrez de tels détails, il sera plus facile d’organiser les transports et de trouver vos œuvres d’art en stock, même si elles sont emballées. Dans la mesure ou les œuvres peuvent subir des dégâts durant le stockage ou les transports, il est important de penser à une assurance adéquate.

Assurance pour les œuvres d’art

L’assurance des galeries d’art est la garantie parfaite qui couvre, la perte, les dommages matériels subis par les œuvres d’art déposées au risque assuré, les incendies, les dégâts des eaux, le vol et le vandalisme, entre autres. Tous ces événements doivent être pris en charge par l’assurance œuvre d’art qu’une galerie d’art ou une maison de vente doit souscrire.

  • Combien valent les œuvres d’art déposées dans une galerie ?
  • Les avez-vous assurés correctement ?
  • Où sont-ils sous-assurés ?
  • En cas d’accident, combien paiera la compagnie d’assurance ?

Toutes ses questions doivent être bien étudiées pour être en mesure d’établir la valeur convenue dans le contrat d’assurance. Une bonne formule d’assurance doit garantit que, tant que les dommages causés sont prévus dans le contrat, l’assureur devra payer paiera le montant assuré. Ni plus ni moins.

À cet effet, les compagnies d’assurance proposent des produits personnalisés pour les galeries d’art, les musées, les expositions, etc. La plupart des assureurs offrent la possibilité d’obtenir un devis offre d’assurance personnalisée dans un délai de 24 heures, ce qui permet aux professionnels du secteur d’art de souscrire les garanties dont ils ont besoin à tout moment.

Établir un système de gestion des stocks d’art

La meilleure solution pour la gestion des stocks d’art est d’utiliser une base de données. Le logiciel devrait être facile à mettre en place et les données doivent être plus faciles à exporter si l’occasion se présente. Un artiste qui travaille a trop de travail pour remplir des commandes et préparer des expositions pour passer des jours à mettre en œuvre et à maintenir la gestion de l’inventaire d’art de son travail. L’argument ici est qu’un logiciel de gestion des stocks d’art sans fonctionnalité facile à exporter est une solution limitée !

Après avoir déterminé l’emplacement de chaque œuvre d’art, la valeur de chaque pièce est le deuxième critère le plus important dans un système de gestion de stocks d’art. Il faut de souligner que la valeur des œuvres d’art évolue au fil du temps. L’achat et la vente doivent être considérés comme séparés les uns des autres, car ils peuvent varier considérablement. La valeur d’achat détermine le prix auquel vous une œuvre d’art a été achetée et ne changera jamais. Cependant, le prix de vente peut changer avant ou pendant le processus de vente et peut également dépendre de la valeur d’achat.

La valeur d’une seule œuvre d’art n’est pas le seul facteur qui doit être enregistré dans la base de données de l’inventaire. Il est également crucial de rappeler que de nombreux logiciels de gestion de stocks deviennent obsolètes après quelques années seulement, et sans un moyen facilement transférable de sauvegarder les données pour les transférer vers une meilleure solution, la gestion entière d’un stock d’œuvres d’art peut être compromise.